Bonjour à toutes et à tous. On se retrouve aujourd’hui pour le test du FilaDryer S2 de chez Sunlu.

à propos de la marque :

Présentation de la marque qu’on peut retrouver sur leur site internet :

« Fondée en 2013 dans la « capitale des fournitures d’impression » – Zhuhai. Sunlu est une société internationale de consommables d’impression 3D qui intègre des services de R&D, de production et de vente. Elle possède une riche expérience en R&D et des capacités techniques dans les consommables d’impression 3D, les stylos d’impression 3D et l’écriture manuscrite. Projets industriels, bases de recherche et de développement de matériaux imprimés en 3D et unités d’entreprise de projets de recherche de technologies clés. (Elle possède désormais deux filiales : Anhui Sanlu Electronic Technology Co., Ltd. et Zhuhai Sanlu Technology Co., Ltd.)

SUNLU a développé avec succès divers types de consommables d’impression 3D tels que PLA, ABS, PCL, HIPS, PA, PC, PETG, PVA, filament conducteur et une nouvelle génération de stylos d’impression 3D, ainsi que la tablette LCD intelligente de Panda Technology. La société possède ses propres formules et des brevets de propriété intellectuelle et sa propre ligne de production, développée par des professionnels.

L’entreprise adhère à la philosophie d’entreprise « intégrité axée sur l’innovation et pragmatique », tout en s’efforçant de faire avancer l’entreprise, tandis que nous continuons à aller de l’avant, en nous concentrant sur la promotion de l’innovation et du développement de l’industrie de l’impression 3D dans le monde. »-

Déballage du Sunlu FilaDryer S2 :

Retrouvez ci dessous l’unboxing partagé sur Youtube :


Le package est simple et complet. On y retrouve :
- le Sunlu FilDryer S2
- l’alimentation
- une notice illustrée complète
- des spares pour le passage du filament.

Capot ouvert, la résistance du dessous + les 2 barres sur roulements
Capot ouvert, la résistance du dessous + les 2 barres sur roulements.
Résistance dans le capot supérieur
Résistance dans le capot supérieur
L’arrière de l’écran tactile, on y retrouve les capteurs de température et d’humidité.
L’arrière de l’écran tactile, on y retrouve les capteurs de température et d’humidité.

Tests :

J’ai été amené, il y a quelques temps, à travailler avec l’entreprise française ValorYeu, qui transforme des filets de pêche en bobine de filament Nylon PA6 pour l’impression 3D. Vous ne le savez peut être pas, mais le Nylon est une matière qui se gorge d’humidité à partir du moment où la bobine est placée à l’air libre. Il faut donc trouver une solution pour sécher les bobines avant leur utilisation. Généralement il est préconisé d’étuver les bobines:, c’est-à-dire de les placer au four pendant un temps donné et à une température donnée. Pour le nylon il est conseillé d’étuver à 70°C minimum. Or, la majorité des Dryers disponibles sur le marché ne monte pas à cette température… Voici donc les caractéristiques du FilaDryer S2 :

Surface de chauffe à 360°, bobine globale
écran de contrôle tactile LED
Taille du produit : 265 x 274 x 118 mm (L x l x H)
Taille max. bobine : Ø 210 x 85 mm
Poids net : 1190 g (avec bloc d’alimentation)
Humidité relative : ≤ 90 %
Plage de température : 35°C – 70°C
Puissance d’entrée : CA 100 V – 240 V ; 50/60 Hz
Puissance de sortie : CC : 24 V ± 1,2 ; 2 A
Alimentation en veille : 0,05 W
Intensité max. en fonctionnement : 1,9 A
Puissance max. en fonctionnement : 48 W
Taille de l’écran LED : 3,43 x 2,87 pouces
Diamètres des filaments : 1,75 mm ; 2,85 mm ; 3.00mm

L’écran de contrôle tactile est très bien pensé. Il affiche la température actuelle, la température visée, le timer (qu’on peut modifier à volonté). Il permet également de sélectionner des types de filament pré-réglés, pour sécher à la bonne température.

De mon côté je n’ai testé le dryer que sur du Nylon, peut-être le plus compliqué à sécher. J’ai donc monté le dryer à 70°C, et fait des tests d’impression. Ci dessous vous pouvez remarquer les différences d’impressions entre du nylon humide et du nylon séché. Dès qu’il y a de l’humidité dans le nylon, ça blanchit la matière, et ça crépite à l’extrusion. L’humidité se transforme en microbulles incrustées dans la matière.

à gauche après dryer / à droite avant dryer
à gauche après dryer / à droite avant dryer
Les 2 boutons à l’avant sont avant dryer
Les 2 boutons à l’avant sont avant dryer
La pièce de gauche avec filament fraichement installé dans le dryer. à droite, séchage complet
La pièce de gauche avec filament fraichement installé dans le dryer. à droite, séchage complet
Avec 70° interne, le capot est autour de 41/42°C
Avec 70° interne, le capot est autour de 41/42°C
Prise de température à l’intérieur du dryer durant le process
Prise de température à l’intérieur du dryer durant le process

Conclusion sur le Sunlu FilaDryer S2 :

Sans passer par 4 chemins, je vais complètement valider ce dryer. En toute honnêteté, je n’ai pas testé tous les dryers sur marché, mais celui ci répond à mes demandes bien spécifiques. Voici un petit tableau pour vous aider :
Positive
Sonde d’humidité précise
Sonde de température précise
grand écran tactile très pratique
Température max 70°C
Pré réglages en fonction des matériaux
La résistance de chauffe à 360° !
Negatives
Le mode d’ouverture du capot, peu pratique suivant l’installation de votre machine
La position de l’écran, qui suivant les cas peut être gênant

Très compliqué pour moi de mettre des points négatifs à ce produit, tellement il surpasse mes attentes. Je pensais ne pas atteindre les 70°, et donc galérer à faire sécher mon filament NylonPA6. Et bien non ! Le FilaDryer S2 a été pour moi « LA solution » à mon problème d’humidité. Je vais même enfoncer le clou. La résistance disposée sur les 360° autour de la bobine, est une superbe amélioration ! elle permet en effet de commencer à imprimer, avant même d’avoir séché l’intérieure de la bobine. C’est un gain de temps considérable ! Surtout pour le cas du Nylon. Je ne saurai donc que vous le conseiller. Et si vous hésitez entre le S1 et le S2, n’hésitez plus.

Merci à Sunlu de m’avoir fait confiance pour ce test.

Test réalisé par Gauthier Le Rouzic pour Nozzler.fr
From: https://nozzler.fr/test-du-filadryer-s2-de-chez-sunlu/